Logo
Edition 2021
Edition 2021

En 2021, Le Prix ellipse a mis à l’honneur la scène artistique émergente du Sénégal. Ouvert aux artistes africains 18/35 ans, dont la pratique relève des arts visuels et résidant dans le pays, cette première édition témoigne de la créativité et du dynamisme du territoire. Les cinq artistes finalistes attestent de la diversité de cette scène bouillonnante.

  • Ismaël Mahamadou – photoreportage
  • Khalifa Hussein Ndiaye – photographie surréaliste
  • Linda Dounia Rebeiz – création numérique
  • Khadim Gueye – « Mix-Tissage » – textile et collage
  • Ibrahima Ndome (collectif Atelier Ndokette) – photographie

La thématique était la Futurologie ayant pour objectif de remettre en question le monde tel qu’il est aujourd’hui en mêlant la pensée artistique à d’autres domaines de réflexion se rattachant aux modes de vie et à l’évolution des sociétés. Le jury 2021 était constitué de six professionnels internationaux dont des spécialistes de la scène sénégalaise :

  • Wagane Gueye – commissaire d’exposition, médiateur culturel et directeur de l’I.A.C.
  • Victoria Mann – directrice fondatrice de la foire AKAA
  • Malick Ndiaye – commissaire d’exposition, chercheur, enseignant et directeur artistique de la biennale de Dakar 2022
  • Bénédicte Alliot – directrice de la Cité internationale des arts à Paris
  • Delphine Lopez – directrice de la galerie Cécile Fakhoury à Dakar
  • Ken Aïsha Sy – directrice fondatrice de la plateforme culturelle Wakh’Art

Ibrahima Ndome, membre du collectif Atelier Ndokette avec Souleymane Bachir Diaw et Safi Niang, est le lauréat de cette première édition.

Ces artistes se sont rassemblés après leur premier projet autour de la « Ndokette » (tunique). Elle représente pour eux une porte d’entrée dans un monde où les souvenirs (passé) et les aspirations (futur) se retrouvent projetés dans des objets (présent). Le collectif utilise une approche transdisciplinaire entre photographie, textile et installation. Ce mélange de pratiques s’oriente autour de la recherche d’une temporalité qui ne se compose plus de ces trois phases mais d’une seule : le futur, faisant partie intégrante du présent comme du passé.

Dans le cadre de la dotation du Prix ellipse, le collectif a bénéficié de 3 mois de résidence ainsi que d’une exposition à la foire internationale AKAA – Also Known As Africa au Carreau du Temple à Paris.

La résidence artistique à la Cité internationale des arts leur ont permis d’approfondir leurs recherches et d’expérimenter de nouvelles pratiques.

L’exposition en novembre 2021 sur le stand non-profit d’ellipse art projects sur la foire AKAA présentait une sélection de photos issue de la série « Ndokette Session » ainsi que d’une installation audiovisuelle et textile produite lors des premières semaines de la résidence.

Un second évènement rassemblant l’ensemble de leurs travaux, composés de textile et de photographies réalisées par cyanotype, ont été exposés à la Cité internationale des arts à la fin du programme. Cette exposition fut la consécration de leurs recherches autour du temps et de la matière pour le collectif.

Retour en images sur le succès de cette première édition, riche de rencontres et de découvertes.

© Théo Pitout / Observascope agency

Voir les artistes

AKAA 2021

  • 12-min
  • 22-min
  • 28-min
  • 20-min
  • 32-min
  • 26-min
  • 18-min
  • 16-min
  • 15-min
  • 10-min
  • 3-min
  • 2-min

Cité internationale des arts 2021

  • 910A0349-min
  • 910A0392-min
  • 910A0420-min
  • 910A0344-min
  • 910A0360-min
  • 910A0370-min
  • 910A0359-min
  • 910A0412-min